FIBRE ARCTIQUE:
 

Screen Shot 2021-06-08 at 11.57.07.jpg

Étude de huit projets de Papineau Gérin-Lajoie Leblanc architectes pour le Nunavik et le Nunavurt (1963-1993)

Screen Shot 2021-06-08 at 11.57.07.jpg

Mémoire de recherche création :

Maîtrise en design de l'environnement

Par Fayza Mazouz

Sous la supervision de Patrick Evans

École de design / UQAM

Study of eight projects by the Papineau Gérin-Lajoie architectes for mNunavik and Nunavut (1968-1993)

La firme montréalaise Papineau, Gérin-Lajoie, Leblanc architectes représente un incontournable de la scène architecturale moderne de la fin des années 1950 au Canada. Sa contribution à la formation et à l'assise d'un patrimoine moderne canadien authentique peut être appréciée au travers de la série de projets que la firme développera pour le Nunavik et le Nunavut entre 1968 et 1993. Le contexte arctique représentera pour la firme un laboratoire expérimental privilégié pour le déploiement d'une nouvelle façon de construire, plus légère et moins conventionnelle. Notre recherche revient en détails sur les huit concepts développés pour le Grand Nord exploitant le système de fabrication d'enveloppe de bâtiment en panneaux préfabriqués, monocoques, multicouches, composés de matériaux composites (ou plastiques) renforcés de fibre de verre (P.R.F). Les travaux antérieurs ne donnent que des avant-gouts fragmentés de cette entreprise. Cette recherche se propose alors de rassembler sous un même ouvrage les différents composants constitutifs de la série de projets en fibre de verre dans l'Inuit Nunangat principalement depuis la formation de la firme, en passant par le caractère particulier du système de construction, jusqu'aux enjeux et problématiques actuels qui gravitent autour de ces projets.

 

En parallèle de cette rétrospective, ce mémoire permettra de mettre en avant les retombées des bâtiments de Papineau Gérin-Lajoie Leblanc architectes sur les communautés Inuit concernées; ceci en mettant en lumière les frustrations vécues depuis le début de la période de Sédentarisation (1950) jusqu'aux perspectives de développement avenir.

Ce projet de recherche est financé par le partenariat de recherche Habiter le Nord québécois.

Screen Shot 2021-06-08 at 11.57.07.jpg

The Montreal firm Papineau, Gérin-Lajoie, and Leblanc Architects were key players in the modern architectural scene of the late 1950's in Canada. Their contribution ta the creation and consolidation of an authentic modern Canadian vernacular approach ta the built environment can be appreciated through a series of eight projects that the firm developed for Nunavik and Nunavut between 1968 and 1993. The Arctic context was for the firm a privileged experimental laboratory for the deployment of a new way of building that was lightweight and unconventional. Our research details the eight concepts developed for the Inuit territories of the Far North using a prefabricated, monohulled, multilayered, prefabricated panel construction system made of composite (or plastic) fiberglass reinforced plastics (P.R.F). Previous work on the subject has provided various but fragmented details of this endeavor. Our research brings together the complete constitutive components of the series of fiberglass projects in Inuit Nunangat.

 

This thesis also describes the formation of the firm and its work ta development and deploy different variations of their construction system. Contemporary reception and issues revolving around the eight northern projects are also discussed in an effort to weigh their influence and their shortcomings with respect to the Inuit communities concerned.

This research project is funded by the Living in Northern Quebec research partnership.